Le golf, un monde de personnalités


Golfeur professionnel membre de la PGA du Canada

On dit souvent que c’est sur un parcours de golf qu’on découvre le vrai caractère d’une personne. Je vous le confirme, j’ai eu l’occasion de jouer avec beaucoup de gens et j’en ai vu de toutes les couleurs. Je dois par contre dire que dans la grande majorité des cas, ce fut plus souvent agréable que l’inverse. Je vous propose, au cours des prochaines lignes, un portrait des différentes personnalités que l’on est susceptible de croiser sur un parcours de golf.

Le philosophe

Il est plutôt calme, détendu et trouve souvent le moyen de voir le côté positif des événements sur le parcours. Lorsqu’il manque un coup, on l’entend dire; il y a des choses pires que ça dans la vie, ma santé est bonne, au moins je suis du bon côté du gazon, etc. J’appuie totalement ce type d’attitude tant qu’on ne tombe pas dans la nonchalance totale.

Le bougonneux

Ce type de tempérament est à la fois très drôle et très désagréable. Drôle, car on entend toutes sortes de commentaires non pertinents et négatifs qui ne font que nuire aux résultats de la personne concerner. Être témoin d’un golfeur qui s’automutile peut être très comique et divertissant. Désagréable parce que c’est long 18 trous en compagnie d’un bougonneux. Ça rend les gens du groupe mal à l’aise en diminuant de beaucoup le facteur plaisir.

Le joyeux

J’adore jouer avec le joyeux! Il ne s’en fait pas trop avec ses résultats et il est capable de rire de ses mauvais coups. Il aime jouer au golf, mais les résultats sont loin d’être sa priorité. Comme je dis souvent lorsque je joue avec des amateurs de golf, le calibre de jeu ne m’importe peu, pour vu qu’on passe tous une belle journée agréable en s’amusant.

Le bouffon

De son côté, le bouffon dépasse les bornes à l’occasion. Oui il faut rire et avoir du plaisir au golf, mais on se doit de respecter l’étiquette un minimum. Il oublie parfois qu’il n’est pas seul sur le parcours.

Le défaitisme

Ce dernier est excellent dans l’art de trouver toutes sortes de défaites à ses déboires. Je n’ai pas les bonnes lunettes aujourd’hui, la position des fanions sur les verts n’est pas bonne, quelqu’un a bougé dans mon élan, je suis mal chanceux aujourd’hui, etc. Je vous avoue aussi que ce genre de répliques me fait beaucoup rire. Accepter et comprendre ses forces et faiblesses est le premier pas vers une meilleure progression.

L’idéal

Ambitieux en ce qui a trait à ses performances, mais humble à la fois. Il est positif et concentré, respectueux de ses partenaires et souriant la plupart du temps. Il sait bien gérer ses émotions tout en ayant du caractère afin de garder le focus. Il encourage les autres et fait en sorte de faire ressortir le positif des choses. Patient envers lui-même et ses compagnons de jeu, il est toujours agréable de jouer en sa compagnie.

Bonne saison de golf à tous et à vous de décider à quelle catégorie vous souhaitez vous identifier?

Bon golf!

Jérôme Blais, PGA du Canada.

Professionnel en titre, Golf Château Bromont.

SUIVEZ-MOI… et inscrivez-vous à mon infolettre pour recevoir gratuitement par courriel mes vidéos trucs et conseils golf, mon blogue et toute autre information sur mes activités d’enseignement et services.

Site web: https://jeromeblais.com/

Infolettre: https://jeromeblais.com/infolettre/

Vidéos trucs et conseilshttps://jeromeblais.com/conseils-golf/

Bloguehttps://jeromeblais.com/blogue-golf/

Facebook: https://www.facebook.com/JeromeBlaisProGolfeur/